Appelez-nousContact

Contactez-nous

Labels & engagements

vos garanties

ID Travaux s’engage pour vous

ID Travaux vous assure qualité et professionnalisme pour toutes ses prestations avec des garanties solides et les certifications nécessaires pour mener à bien votre projet.

En choisissant ID Travaux vous avez la garantie d’une entreprise certifiée Qualibat Labellisé

Nous sommes certifiés Qualibat, qu’est-ce que c’est ?

Qualibat est un label de qualification et de certifications qui permet aux entreprises exerçant dans le domaine de construction de valoriser leurs compétences techniques et professionnelles, leur gestion de la qualité et l’importance de leurs moyens financiers et humains auprès de leurs parties prenantes. Elle atteste de leur respect des normes de construction en vigueur.

Cette certification est attribuée par une commission d’examen qui est composée de représentants de plusieurs organisations professionnelles d’architectes, d’entrepreneurs et de maîtres d’ouvrages à la fois publics et privés ainsi que de divers organismes d’études, de contrôle et de recherches dans le domaine des bâtiments. 

Cette commission va ensuite statuer sur le dossier de qualification d’une entreprise, après la réalisation d’un audit sur ses activités. Celle-ci doit s’appuyer sur une nomenclature qui incorpore une liste des métiers appartenant au domaine de la construction et une description technique des activités.

Quelles sont les conditions d'attribution d'une certification Qualibat ?

Les entreprises du domaine de la construction doivent répondre à de nombreuses exigences pour obtenir une qualification professionnelle “QUALIBAT”. La commission chargée d’attribuer la certification se base sur un ensemble de critères  administrative et juridique, techniques ainsi que financier. 

La situation administrative et juridique de l’entreprise 

L’entreprise doit dans ce cadre attester qu’elle répond à l’ensemble des obligations légales en matière juridique, fiscale et sociale. Celle-ci doit notamment :

 

  • Fournir l’identité de son responsable légal ainsi que les documents nécessaires justifiant de leurs cursus et de leurs expériences.

 

  • Fournir des preuves de son affiliation auprès des organismes sociaux ainsi que du paiement des différentes cotisations sociales et des impôts et taxes.

 

  • Prouver qu’elle n’est pas en situation de liquidation judiciaire ou encore de cessation d‘activité et que ses dirigeants n’ont pas fait l’objet d’une condamnation, d’une interdiction de gestion ou d’une faillite personnelle.

 

  • Indiquer le nom de la compagnie d’assurance couvrant sa responsabilité civile.

Critères d’ordre technique

L’entreprise doit justifier qu’elle dispose :

  • De ressources humaines compétentes d’encadrement et d’exécution, lui permettant de réaliser efficacement ses activités. Dans ce cadre, elle doit fournir l’identité et les documents justifiant de son effectif (apprentis, cadres, ouvriers…) affecté à l’activité objet de la demande de certification, le cursus du responsable technique, une liste des ressources humaines affectées à l’encadrement, le montant total des rémunérations attribuées aux salariés, le volume horaire de travail en moyenne…
  • De locaux et de moyens matériels lui permettant de mener à bien ses activités. L’entreprise doit fournir notamment la liste exhaustive de ses bureaux et locaux administratifs et techniques, de ses machines et équipements affectés à l’activité, objet de la demande de qualification professionnelle.
  • D’une expérience suffisante dans l’activité en question. Elle produira à cet effet une liste exhaustive des travaux qu’elle a réalisés au cours des quatre dernières années dans cette activité, des références sur l’appréciation de sa prestation attribuée par le maître d’ouvrage ou le maître d’œuvre et une attestation de sinistralité délivrée par la compagnie d’assurance

Critères d’ordre financier 

L’entreprise doit prouver qu’elle dispose d’une capacité financière assez solide pour mener à bien ses activités. Pour cela, celle-ci doit fournir des justifications ayant trait à son chiffre d’affaires global ainsi que la valeur des travaux sous-traités et ce dans l’activité, objet de la demande de la qualification professionnelle.

QUELLE EST LA DURÉE DE VALIDITÉ D’UNE CERTIFICATION QUALIBAT ?

Dans le cas où la commission d’évaluation atteste que l’entreprise est conforme à toutes les exigences de la certification QUALIBAT précitées, ce label est délivré pour une période de quatre ans.
 
La certification QUALIBAT peut être délivrée pour une durée de deux ans dans le cas où l’entreprise n’a pas pu présenter de références quant à l’appréciation du maître d’ouvrage ou du maître d’œuvre sur sa prestation.

SUIVI ANNUEL DE L’ENTREPRISE

L’entreprise doit fournir les justifications nécessaires attestant qu’elle réponde encore aux critères d’exigibilité pour l’obtention de la certification QUALIBAT et ce pendant quatre ans. Dans ce cadre, celle-ci doit :

  • Répondre chaque année à un questionnaire de suivi ayant trait aux ressources humaines employées, au chiffre d’affaires réalisé ainsi que la valeur des travaux sous-traités.
  • Prouver la régularité de sa situation fiscale et sociale.

 

ID Travaux travaille dans le respect de la réglementation thermique RT2012

Réglementation Thermique (RT2012) qu’est-ce que c’est ?

Chaque construction neuve doit respecter un certain niveau de performance énergétique. Ces performances sont inscrites dans la réglementation thermique, RT2012, qui fixe des exigences de résultats en matière de conception du bâtiment, de confort et de consommation d’énergie ainsi que des exigences de moyens.

LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 COMPORTE 3 EXIGENCES DE RÉSULTATS

  • Besoins bioclimatiques du bâti (Bbiomax) ;
  • Consommation d’énergie primaire (Cepmax) ;
  • Confort en été (Ticréf).

La réglementation comporte également des exigences de moyens (étanchéité, surface vitrée, affichage des consommations d’énergie, etc.) 

ID Travaux est qualifiée pour réaliser vos travaux d’amélioration énergétique

En savoir plus sur la mention RGE : Reconnu Grenelle Environnement

La charte d’engagement qui crée la mention «Reconnu Grenelle Environnement» permet désormais aux particuliers de distinguer plus facilement les entreprises qualifiées aptes à réaliser des travaux d’amélioration énergétique éligibles à l’éco-prêt à taux zéro et au crédit d’impôt développement durable “Grenelle Environnement”.

Parce qu’en matière de performance énergétique dans l’habitat, la qualité des travaux est un enjeu essentiel et que le choix de professionnels est parfois complexe, l’ADEME et le Ministère du Développement Durable ont donc créé la mention « Reconnu Grenelle Environnement».

ID Travaux réalise des bâtiments conformes au label BBC

Le label BBC qu’est-ce que c’est ?

BBC : Bâtiments basse consommation

Le Bâtiment Basse Consommation énergétique (BBC) est un label qui est attribué aux bâtiments qui ont une basse consommation d’énergie en ce qui concerne :

  • Le chauffage
  • La climatisation
  • L’éclairage
  • L’eau chaude sanitaire 
  • La ventilation

Un logement BBC est un bâtiment performant en termes de consommation énergétique, qui nécessite 50% d’énergie en moins par rapport à un bâtiment conforme à la réglementation thermique RT2005. Pour cela, il met en œuvre, une conception bioclimatique, une bonne isolation thermique et une bonne étanchéité, le choix du mode de chauffage le plus adapté.

Le label BBC permet de diminuer les taxes foncières l’extension du coefficient d’occupation des sols (COS).

Quelles sonts les conditions d'attribution du label BBC

Il existe deux types de conditions d’attribution du label BBC en fonction de l’âge du logement :

  • Les logements neufs ne doivent pas dépasser l’objectif de consommation de 50 kWhep/m2.an
  • Les logements existants doivent présenter une consommation inférieure à 50 % de la consommation conventionnelle. L’objectif de consommation est fixé pour eux à 80 kWhep/m2.an

Ces objectifs de consommation sont ajustés en fonction d’un coefficient de rigueur selon l’altitude et la zone climatique.

Ce coefficient de rigueur est augmenté de 0,1 si l’altitude du bâtiment est comprise entre 400 et 800 mètres, et de 0,2 si l’altitude du bâtiment est supérieure à 800 mètres. L’objectif de consommation peut aussi varier, selon la zone et l’altitude, de 40 à 75 kWhep/m² par an.